Quelle assurance pas chère choisir pour un scooter 50cc ?

L’achat d’un scooter à l’instar des autres engins automobiles nécessite la souscription d’une assurance. Vous trouverez sur le marché une offre variée de services d’assurance. Face à cette offre, il s’avère difficile de choisir le prestataire qu’il faut.

Cependant, il existe des critères qui vous permettent de distinguer le meilleur assureur pour votre scooter. Nous vous présentons les plus importants de ces critères.

Procéder au choix des garanties pour votre assurance scooter

Lorsque vous souhaitez souscrire à une assurance pour scooter, la garantie responsabilité civile vous est d’emblée imposée. Celle-ci couvre votre engin en circulation ou en hors circulation pour les dommages matériels et dommages corporels qu’il pourrait causer aux tiers. Il vous revient ensuite de faire vos choix pour les autres formes de garanties.

Choisissez une garantie qui répond le mieux à vos attentes et qui tient compte notamment de votre âge, de la valeur de votre scooter et son état. Si vous disposez d’un scooter neuf et récent, il est préférable d’opter pour des garanties qui pourront préserver sa valeur en cas de sinistre.

Définir une couverture pour votre assurance scooter

Le choix de la couverture doit se faire en tenant compte de votre budget et de l’état de votre engin. C’est à partir de ces critères que vous pouvez décider quel choix opérer entre une formule au tiers et une couverture totale.
Il est préférable de ne pas se faire couvrir pour la partie du vol lorsque vous disposez d’un scooter âgé. Parce que vous n’obtiendrez qu’une faible indemnisation en cas de vol.

Évaluer le coût pour l’assurance de votre scooter

Plusieurs facteurs déterminent la tarification dans la souscription de votre ​​​​​​contrat d’assurance. C’est sur ces facteurs que se base votre compagnie d’assurances pour calculer la prime de base à appliquer pour la couverture de votre engin.

  • Le conducteur : Les informations relatives à son âge, l’ancienneté du permis, son parcours antérieur de conduite, existence ou non d’une clause de conduite exclusive
  • Le scooter : le modèle, la puissance, la marque, l’âge et la valeur
  • Usage du scooter : professionnel, privé, tournée
  • Garanties souscrites
  • Zone d’utilisation et conditions de garage : rurale, urbaine, etc.

Au-delà de ces critères, il revient à la compagnie d’assurances de fixer un tarif tel qu’elle le souhaite. La fourchette de tarification va de 150 € à 1 200 € chez les conducteurs confirmés.

Toutefois, il convient de faire recours à un comparateur d’assurance pour mieux évaluer le tarif de votre assurance scooter. En comparant les prix, vous pouvez demander un devis pour une assurance pas cher.

Négocier la surprime si vous êtes jeune conducteur

Les conducteurs détenteurs d’un permis de moins de 3 ans présentent un risque assez élevé auprès de l’assureur. Si vous êtes un jeune conducteur, votre expérience en termes de conduite de scooter est réduite.

Vous êtes donc plus exposés aux risques d’accidents par rapport à un conducteur expérimenté. L’assureur vous impose à cet effet un tarif plus élevé que la normale. Il revient à vous de négocier avec ce dernier pour convenir d’une tarification qui vous convient le mieux.

Articles similaires

Derniers articles

Qui fait les reprises de voiture d’occasion au meilleur prix ?

Il existe deux options de reprise de véhicule. Vous pouvez soit revendre la voiture...

A quoi sert le turbo d’une voiture ?

Dans un véhicule, le turbocompresseur joue un rôle très important. Il permet d'améliorer grandement...

Quel modèle de véhicule choisir pour faire un van aménagé ?

Il existe un large choix à faire en matière de véhicules pour un van...

Quels sont les mandataires auto les plus sérieux en France ?

Le mandataire auto est ce professionnel qui sert d’intermédiaire entre les concessionnaires et l’acheteur...

Comment se déroulent les épreuves d’examen de permis de conduire ?

Il est indispensable de présenter un permis de conduire lors d’un contrôle routier pour...