Comment augmenter son coefficient d’assurance auto (le fameux bonus) ?

La prime assurance auto est calculée en fonction de plusieurs critères dont le coefficient d’assurance auto, appelé communément le bonus-malus auto. C’est un système de balance qui impacte de manière positive ou négative le contrat d’assurance des conducteurs automobiles. Un bonus ou un malus a donc une forte incidence sur le prix de votre assurance auto.

Si vous avez des doutes concernant le mode de fonctionnement de ce système, alors il serait judicieux d’améliorer positivement le coefficient d’assurance auto. Voici ici, des astuces pour y arriver.

Qu’est-ce que le coefficient d’assurance auto et comment fonctionne le système ?

Le bonus-malus ou le coefficient d’assurance auto est un mécanisme mis en place par les assureurs français en vue de réguler la prime d’assurance auto des conducteurs de voitures.

Il s’agit d’un mécanisme qui augmente ou réduit le coût de la garantie souscrite par un automobiliste en fonction du comportement de ce dernier au volant. Ainsi, le coefficient est recalculé chaque année à la fin du contrat, afin de déterminer les bénéfices cumulés par le conducteur à la fin de chaque année.

Pour calculer la prime d’assurance, la compagnie d’assurances tiendra compte des informations sur le profil de l’assuré, l’état de la voiture et le nombre de sinistres ou d’accidents déclarés au cours de l’année. Vous êtes récompensé par une réduction de votre prime d’assurance en absence de sinistre sur l’année.

Cependant, vous écopez d’un malus en cas d’accident dont vous êtes entièrement ou partiellement responsable. Dans ce cas le coût de l’assurance à verser augmente. Si vous cumulez plusieurs sinistres, les assureurs peuvent même finir par refuser de vous assurer.

Comment améliorer le coefficient d’assurance auto ?

Certains véhicules automobiles sont exempts du bonus-malus. Il s’agit de :

  • deux ou trois-roues, dont la puissance du moteur est inférieure à 125 cm3 ou 11 kW,
  • des voitures d’intérêt public (pompiers, SAMU…),
  • des autos de collection ayant au moins 30 ans et plus,
  • des véhicules forestiers, agricoles et destinés aux travaux publics.

Tous les autres conducteurs de voiture sont alors concernés par le système des coefficients d’assurance auto. Ces derniers ont aussi la possibilité d’effacer leur ardoise de bonus-malus pour bénéficier des réductions sur la prime d’assurance. C’est la règle de descente rapide.

Nous savons que c’est une disposition de la loi qui permet au conducteur d’obtenir une baisse du bonus-malus de manière ordinaire au bout de 2 ans de conduite sans sinistre.

Selon le principe de cette règle, après 2 années consécutives sans accident, le coefficient d’assurance auto applicable à un conducteur doit être inférieur ou égal à 1 donc un retour à l’étape initiale. Ainsi, vous payez une prime normale n’ayant subi ni baisse, ni aucune augmentation.

La meilleure stratégie que nous vous recommandons, c’est d’avoir une conduite responsable sur la route.

De plus, réfléchissez bien quand vous devez faire marcher l’assurance et quand vous ne devez pas le faire. Par exemple, si vous touchez un mur avec votre voiture, il peut être plus intéressant de payer de votre poche la facture, plutôt que déclarer un sinistre à l’assurance, ce qui déclenche un malus. C’est encore plus vrai si vous devez payer une franchise !

Articles similaires

Derniers articles

Comment changer la roue d’un tracteur agricole ?

Le démontage et le montage de pneus agricoles peuvent présenter des risques si certaines...

Qui fait les reprises de voiture d’occasion au meilleur prix ?

Il existe deux options de reprise de véhicule. Vous pouvez soit revendre la voiture...

A quoi sert le turbo d’une voiture ?

Dans un véhicule, le turbocompresseur joue un rôle très important. Il permet d'améliorer grandement...

Quel modèle de véhicule choisir pour faire un van aménagé ?

Il existe un large choix à faire en matière de véhicules pour un van...

Quels sont les mandataires auto les plus sérieux en France ?

Le mandataire auto est ce professionnel qui sert d’intermédiaire entre les concessionnaires et l’acheteur...