Comment fonctionne la garantie constructeur d’une voiture ?

Lors de l’achat de véhicules neufs, le fabricant vous faire profiter d’une garantie constructeur. Sa raison d’être est de vous protéger des éventuelles défaillances du véhicule et des défauts de fabrication.
Comment fonctionne-t-elle et que faut-il savoir d’elle ?

Qu’est-ce que la garantie constructeur ?

Il s’agit d’une garantie contractuelle proposée par le fabricant. Elle est rendue obligatoire par la loi. Sa durée minimale est de 2 ans, mais les concessionnaires vous proposent généralement une extension payante.

En cas de panne durant la couverture, elle vous permet de faire réparer gratuitement le véhicule ou les pièces endommagées. Elle intervient également en cas de défaut de construction sur la voiture, et les frais de main-d’œuvre sont pris en charge par le constructeur.

Mais, cette garantie peut s’annuler si vous ne prenez pas soin de votre véhicule ou l’entretenez n’importe comment. Il est donc important de faire un entretien voiture garantie constructeur qui vous assure le maintien de la protection.

Quelles sont les composantes de cette garantie ?

Vous devez savoir que le fabricant d’un véhicule est libre de définir les termes qui s’appliquent à la garantie qu’il propose. Toutefois, il est tenu de les indiquer dans un contrat de garantie qui sera mis à votre disposition par le vendeur au moment de l’achat de la voiture.

Le contrat de garantie stipule généralement la durée de la couverture, les pièces couvertes, l’étendue territoriale de la couverture, etc. Il doit également mentionner les coordonnées du constructeur ou du vendeur, ainsi que le lieu de dépannage et les autres informations nécessaires à son exécution.

Comment fonctionne-t-elle ?

Bien entretenir sa voiture ne garantit pas toujours la pérennité de votre véhicule. Si vous remarquez des problèmes sur des pièces et que vous avez des réparations à faire, faites marcher la garantie.

La procédure est très simple. Il vous suffit de faire une déclaration auprès du fabricant. Pour cela, vous devrez leur fournir votre justificatif d’achat original et daté (généralement la facture et le bon de livraison). Lorsque tous les éléments sont mis en disposition, le constructeur prend en charge les frais de réparation de la voiture.

Par ailleurs et en fonction des cas, le constructeur peut vous proposer une voiture de remplacement durant la période d’immobilisation de votre véhicule. Toutefois, il faut savoir que cette disposition est facultative et dépend de la bonne volonté du fabricant.

En cas de désaccord, il peut arriver que le constructeur refuse de mettre en œuvre les termes de la garantie qu’il propose. Dans cette situation, vous pouvez le mettre en demeure, en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. En cas de non-succès de cette méthode, vous pouvez vous faire assister par un conciliateur de justice ou un médiateur pour mener bien la démarche.

Si toutes les solutions précédentes s’avèrent infructueuses, vous pouvez faire recours à la justice pour réclamer des dommages et intérêts. L’octroi et le montant de ces derniers dépendent de l’ampleur des dégâts subis et ils peuvent aller au-delà de 10 000 €.

Articles similaires

Derniers articles

Comment changer la roue d’un tracteur agricole ?

Le démontage et le montage de pneus agricoles peuvent présenter des risques si certaines...

Qui fait les reprises de voiture d’occasion au meilleur prix ?

Il existe deux options de reprise de véhicule. Vous pouvez soit revendre la voiture...

A quoi sert le turbo d’une voiture ?

Dans un véhicule, le turbocompresseur joue un rôle très important. Il permet d'améliorer grandement...

Quel modèle de véhicule choisir pour faire un van aménagé ?

Il existe un large choix à faire en matière de véhicules pour un van...

Quels sont les mandataires auto les plus sérieux en France ?

Le mandataire auto est ce professionnel qui sert d’intermédiaire entre les concessionnaires et l’acheteur...