Gonfler un pneu voiture : quelles solutions sont possibles ?

pneu de voiture bien gonflé

Pour votre sécurité, il est important que vos pneus de voiture soient bien gonflés. Nombreux sont les automobilistes qui se soucient peu de la pression de ces derniers ou qui ne savent pas comment s’y prendre pour les gonfler. Généralement deux solutions de gonflage s’offrent à vous : le gonflage à l’air et le gonflage à l’azote.

Le gonflage des pneus à l’air

L’air est composé de 22 % d’oxygène et de 78 % d’azote. Le gonflage à l’air est la solution que vous connaissez sûrement le plus. Vous remarquerez habituellement qu’à mesure que vous roulez, vos pneus se dégonflent peu à peu. C’est la raison pour laquelle lorsque vous gonflez vos pneus à l’air, il est nécessaire que vous vérifiiez leur pression régulièrement. Cela vous évitera les mauvaises surprises.

Avantages et inconvénients du gonflage à l’air

Il y a de nombreux avantages à gonfler votre pneu à l’air. Cette méthode est :

  • populaire et gratuite ;
  • simple et peut se faire par soi-même ;
  • facile et ne nécessite pas un contrôle spécifique du pneu.

Le gonflage à air de votre pneu possède également quelques inconvénients. En effet, il faut savoir que l’air s’évapore vite et que la méthode implique de ce fait un gonflage régulier. Aussi, il a été prouvé que cette méthode provoque une perte d’adhérence lorsque la pression du pneu est insuffisante. Pour finir, le gonflage à air augmente également la consommation de carburant.

Le gonflage des pneus à l’azote

L’avantage majeur du gonflage à l’azote est son évaporation réduite. En effet, il est inerte comme gaz et s’évapore trois fois moins vite que l’air. Il garde aussi une bonne pression pour les pneus. Il faut savoir qu’un pneu perd de la pression à cause de la déperdition en molécules d’oxygène et la réaction de ces dernières aux différentes températures. Or l’azote est non seulement constitué de molécules plus grosses que celles présentes dans l’air, mais est aussi insensible aux différences de température.

C’est la raison pour laquelle certains professionnels de la pneumatique recommandent un gonflage des pneus à l’azote. Il est plus souvent utilisé pour gonfler les pneus des gros camions, des voitures de course, des avions, etc.

Avantages et inconvénients du gonflage à l’azote

Le gonflage à l’azote du pneu tient ses avantages des propriétés même de l’azote. En effet, cet élément :

  • évite le sous gonflage,
  • limite les risques d’éclatement du pneu et d’oxydation de la jante,
  • tient mieux sur les longues distances,
  • évite la surconsommation de carburant et donc fait économiser de l’argent.

Pour ce qui est des inconvénients d’un gonflage à l’azote, sachez qu’il est payant et relativement plus cher que le gonflage à l’air. Aussi, il est contraignant à l’entretien. Enfin, il implique que l’air soit complètement évacué avant de procéder à son remplacement par l’azote.

Bien gonfler ses pneus : le plus important

Il n’y a pas vraiment de grandes différences à ce que vous gonfliez vos pneus à l’air ou à l’azote. Votre choix se fera en partie selon vos habitudes personnelles et vos convictions. Toutefois, qu’importe la solution de gonflage que vous adoptez, l’important est que vous veilliez à ce que vos pneus soient bien remplis lors du gonflage. Pour bien gonfler vos pneus, vérifiez les valeurs de gonflage de votre véhicule. Souvent exprimées en bars, ces dernières peuvent varier selon les pneus et la charge du véhicule. Vous les retrouverez : soit dans le manuel d’utilisateur, soit sur la plaque de l’arrête de la portière conducteur, ou encore dans la boîte à gants.