Comment faire assurer correctement un van aménagé ?

L’engouement pour les vans aménagés a connu un boom considérable en France ces dernières années. Que ce soit pour des escapades le temps d’un week-end ou pour une vie de nomade sur les routes, le van aménagé séduit de par son autonomie et son confort.

Cependant, assurer correctement un tel véhicule nécessite une attention particulière. Découvrez comment optimiser l’assurance de votre van aménagé et roulez l’esprit léger.

Quelles sont les spécificités de votre van aménagé ?

Avant toute chose, il faut bien comprendre que tous les vans aménagés ne se valent pas aux yeux des assureurs.

Selon le type d’aménagements, l’usage du van ou sa valeur, les garanties nécessaires peuvent varier. La déclaration des aménagements est un point crucial lorsque vous souscrivez à une assurance Passion Axa.

Vous devez déclarer tous les aménagements effectués afin que ces derniers soient couverts. Que ce soit un lit, un coin cuisine ou des installations électriques, chaque détail compte.

De plus, certains assureurs proposent des garanties basées sur la valeur à neuf du véhicule et de ses aménagements, tandis que d’autres se basent sur la valeur d’achat. Il est donc important de peser le pour et le contre en fonction de l’âge de votre van.

Comment réduire les frais d’assurance d’un van aménagé ?

Un van aménagé peut s’avérer plus cher à assurer qu’un véhicule classique. Cependant, il existe plusieurs astuces pour optimiser les coûts de l’assurance d’un van aménagé. Opter pour une assurance au kilomètre pourrait être avantageux si vous n’utilisez votre van que pour des escapades occasionnelles.

Par ailleurs, si vous n’avez pas eu d’accident responsable depuis plusieurs années, certains assureurs offrent des remises « bon conducteur » qui peuvent être très attractives.

Enfin, il est à noter que l’installation d’un système d’alarme ou de géolocalisation dans votre van peut réduire le risque de vol et, par conséquent, vous permettre d’obtenir une réduction de votre prime d’assurance.

Comment l’usage impacte l’assurance de votre van aménagé ?

L’assurance de votre van devra être adaptée à son usage. Si vous vivez à temps plein dans votre van, il devient un logement sur roues. Dans ce cas, certaines garanties habituelles des contrats d’habitation peuvent être pertinentes.

En revanche, si vous envisagez de louer votre van ou de le prêter, il est essentiel de vérifier que votre contrat d’assurance le permet et couvre les risques associés.

 

L’assurance d’un van aménagé nécessite une vigilance particulière. Entre les aménagements à déclarer, les moyens de réduire les frais et l’adaptation aux usages, choisir la bonne assurance peut sembler complexe. N’hésitez pas à comparer les offres et à consulter des spécialistes pour assurer votre cocon roulant comme il se doit.

Articles similaires

Derniers articles

Quel véhicule choisir pour rouler au Grand Canyon en été ?

Découvrir l'immensité du Grand Canyon en été peut être une expérience fabuleuse. Cependant, pour...

Comment bien entretenir sa chaîne de moto ?

Dans le monde des deux roues, la chaîne de moto est un élément essentiel...

Pourquoi prendre un casque modulable ?

En matière de sécurité à moto, le choix du casque est indubitablement l'une des...

Halogène vs. LED : que choisir pour les phares de sa voiture ?

Le choix du système d'éclairage pour les phares de sa voiture est souvent un...

Les 6 modes de financement pour l’achat d’un véhicule

Acheter une voiture est un investissement important et le choix du mode de financement...