Pneu hiver : La pneumatique qui vous va si bien par grand froid !

Voiture garé en hiver

Prendre la décision de changer ses pneumatiques à l’approche du mois d’octobre ou de novembre jusqu’en mars, les autres usagers vous remercient déjà. Mais attention dans le choix de pneu hiver, car la correspondance à votre véhicule est plus qu’indispensable. Ainsi, plusieurs indicateurs vous mettent sur la voie, et sont identiques à vos pneus été. Quand au choix final, votre localité en dépend également.

Les labels et normes indispensables

Si nous avons cru pendant un temps, qu’en cette fin d’année 2019, ou début 2020, le décret de la loi Montagne imposerait définitivement à tous les automobilistes français de monter leur pneu hiver de novembre à mars, il semble que les derniers mouvements sociaux aient eu raison de son nouveau report. Mais quoi qu’il en soit, c’est une recommandation de raison que de changer ses pneumatiques dès lors que les températures se font plus fraîches.

Pour cela, un choix judicieux est alors à réaliser. Cela passe par le distributeur. Depuis le catalogue en ligne bestdrive.fr, vous pouvez retrouver les meilleures gammes, les nouvelles technologies, tout en comparant les prix. Mais il est des labels et normes qui se doivent d’être appliquées et constatées à l’achat.

La première mention obligatoire est siglée très simplement par M+S. Sous la signification littérale « Mud & Snow » (« Boue et Neige »), tous les chemins que vous emprunterez sont assurés par ce pneu hiver qui correspond à toutes les conditions climatiques ou presque. Sauf signalisation imposant le montage de chaîne, même sur pneu hiver, ces pneumatiques sont soumises aux tests et conformes aux normes européennes. En dernier lieu, les labels figurent sur les pneumatiques de choix. La consommation de carburant, le niveau sonore et surtout la performance sur route humide sont notés selon des barèmes stricts.

Des pneus hiver comme ceux d’été

Pour faire correspondre au mieux le pneu hiver à votre véhicule, il suffit simplement d’appliquer les mêmes indices que ceux figurants sur vos pneus été. En tout, il en existe cinq à différencier :

  • Largeur de la pneumatique
  • Équilibre entre le flanc du pneu et la largeur en pourcentage
  • Structure radiale ou diagonale
  • Diamètre intérieur du pneu (noté en pouces)
  • Poids maximum supporté
  • Vitesse maximale supportée

La succession alors de chiffres et de lettres présentes sur le flanc de votre pneu hiver, comme sur pneu été, a belle et bien une signification. En un exemple très simple, « 220/43 R 15 96V », se traduit par :

  • Largeur : 220
  • La hauteur des flancs est égale à 43% de la largeur
  • Structure radiale « R »
  • Diamètre intérieur du pneu de 15 pouces
  • 96kgs de charge maximale supportée

Pour ce qui est de la vitesse maximale, la précision est faite en deçà de ces premières inscriptions, sous la forme d’un astérisque. Dans l’option d’un pneu neige, c’est la seule indication qui pourra être inférieure au pneu d’été. Pour le reste, tout doit être identifié à la même valeur. Car c’est cette pneumatique qui correspond à votre véhicule, en savoir plus ici.

Pneu hiver : Adapter son choix à sa localité

Bien que le choix du pneu hiver pour son véhicule s’accorde au modèle, au poids supporté, à la dimension du chassis, et sur lesquelles les normes européennes s’appliquent également, il est un autre détail essentiel à considérer aussi, c’est votre localité.

Dans une région où la neige ne tombe jamais, une pneumatique hiver simple, voire hybride été-hiver, suffira amplement. L’option des pneus quatre saisons est également recommandée dans le cas où vous vivez dans les plaines, aux abords des plus grands massifs français. Bien sûr, si vous venez à vivre sur les flancs, non loin des pistes les plus enneigées, des gammes plus performantes, cloutées, voire avec chaînes intégrées, le pneu hiver sera très certainement plus onéreux, mais la sécurité avant tout sur la route. En somme, bien que le pneu hiver ne soit nullement obligatoire, sa recommandation n’est pour autant pas désuète.